Une surveillance du moustique-tigre sur la commune d'École Valentin de juin à novembre

Une surveillance de l’implantation du moustique Aedes Albopictus dit
moustique tigre, potentiellement vecteur d’arboviroses comme la dengue, le chikungunya ou le
zika, a été mise en place par le ministère en charge de la santé à partir de 1999.


Le moustique Aedes Albopictus s’est implanté pour la première fois en France métropolitaine
en 2004, conduisant le ministère à adopter un plan national anti-dissémination du chikungunya
et de la dengue en mars 2006.


Entre 2004 et 2018, l’aire d’implantation de l’espèce s’est accrue de manière significative. Au
début de la saison de surveillance 2020, Aedes albopictus est ainsi implanté dans 58
départements de métropole, parmi lesquels la Saône-et-Loire, ainsi que la Côte-d’Or et la
Nièvre depuis fin 2018. Par ailleurs des introductions ponctuelles en divers points du territoire
national ont été observées, dont certaines dans le Doubs et dans l’Yonne pour notre région.


Depuis le 1er janvier 2020, les 101 départements français sont inscrits sur « la liste des
départements où est constatée l’existence de conditions entraînant le développement ou un
risque de développement de maladies humaines transmises par l’intermédiaire de moustiques
et constituant une menace pour la santé de la population », en application d’un arrêté du 23
juillet 2019.


Un autre arrêté du 23/07/2019 relatif aux modalités de mise en oeuvre des missions de
surveillance et d’intervention […] prévoit la mise en place d’une surveillance dans les zones
les plus fortement peuplées ; il mentionne notamment à cet effet les unités urbaines de plus de
20 000 habitants.


En 2020, la commune d'École Valentin fait partie des communes de la région Bourgogne Franche-Comté sur
lesquelles une surveillance du moustique-tigre sera effectuée. Cette surveillance sera assurée
par l’Entente Interdépartementale Rhône Alpes pour la Démoustication (EIRAD), opérateur de
démoustication retenu pour la région. Elle sera réalisée de juin à novembre et consistera en la
pose de pièges-pondoirs qui seront relevés mensuellement.

A noter par ailleurs que tout citoyen peut signaler Aedes albopictus via le site
www.signalement-moustique.fr qui permet aussi de s’informer sur ce moustique.
De même, le site internet de l’EIRAD (https://www.eid-rhonealpes.com/luttons-ensemblecontre-
le-moustique-tigre
) propose plusieurs supports d’information (affiches, dépliants)
intéressants, indiquant notamment tous les bons gestes à appliquer afin de supprimer les
potentiels gîtes larvaires (vider ou couvrir les réceptacles d’eau, entretenir les déversoirs
d’orage, s’assurer du bon écoulement des gouttières, etc.).

 

Voir toutes les actualitésAccueil

Accès rapides